Kis Keya a depuis très tôt dans son parcours, fait "passation". Elle a commencé avec des ateliers de danse pour enfants et pour adolescents. Puis de théâtre/mouvement.

Ensuite des cours de peinture pour enfants ou adultes.

Et depuis quelques années, ce sont des ateliers de cinéma ou de jeu face caméra, qu'elle donne plus régulièrement.

 

Pendant 12 ans, elle a travaillé dans une clinique psychiatrique, où elle a été engagée, au départ pour donner des ateliers de peinture. Mais au bout de quatre an, a mis sur pied un atelier de cinéma, qui a permis aux patients de créer un film par an. Avec diffusion en festival.

 

Les publics plus ciblés sont sa priorité. Psychiatrie, adolescents, femmes,...

Ses envies actuelles : travailler avec (pour) des prisonnières et avec des prostitué.e.s

Kis Keya has since very early in her career, made "pass". She started with dance workshops for children and teenagers.

Then theater / movement. And later painting lessons for children or adults.

Since a few years, they are film's or 'actors and camera' workshops, she gives more regularly.

 

For 12 years, she worked in a psychiatric clinic, where she was hired, initially to give painting workshops.

But after four years, she set up a film workshop, which allowed patients to create a film a year. With diffusion in festivals.

 

More specific audiences are her priority. Psychiatry, adolescents, women...

Her desire now is working with (for) prisoners and prostitutes.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now